Le col des Faïsses

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 28 – Altitude: 1018 m – Nombre d’ascensions: 2

Vue d'ensemble de la vallée Française

Il me fallait choisir un col sur la Corniche des Cévennes, route emblématique et historique de la région. Elle fut réaménagée sous Louis XIV, puis au XIXème siècle pour devenir cet axe majeur et bien entretenu d’aujourd’hui. Dans sa partie centrale, elle traverse le cœur des Cévennes entre la vallée Borgne et la vallée Française. C’est qu’il y l’embarras du choix, pas moins de cinq cols jalonnent cette autoroute du vélo.

Revenons à notre col, ce sera celui des FAÏSSES, point culminant entre St Jean du Gard et Florac. On peut imaginer 50 combinaisons d’ascensions tant il y a de superbes petites routes (que je recommande) qui convergent vers cette artère cévenole; on se contentera de rester sur la « Royale », le choix se limitera donc à deux options :

  1. Depuis St Jean du Gard, après avoir abandonné la route de la vallée Borgne, l’ascension est en lacets jusqu’au COL St PIERRE. Après un replat apprécié, une dernière rampe quelquefois assassine (j’en sais quelque chose) nous hisse jusqu’au COL DE L’EXIL. Suit un long tronçon assez plat jusqu’au village du Pompidou. La route s’élève à nouveau dans de larges virages pour ce qui est le tronçon le plus difficile de l’ascension. Sur la Can de l’Hospitalet, on soufflera avant d’atteindre le COL DE SOLPERIERE puis le COL DES FAISSES non sans avoir descendu quelque peu.
  2. Depuis Florac, l’ascension est plus raide notamment à partir de St Laurent de Trèves jusqu’au COL DU REY qu’on laissera sur sa gauche; une vue grandiose sur la vallée du Tarnon et le Causse Méjean vous est d’ailleurs proposée au niveau de ce col qui ne constitue pas la fin des difficultés. Encore un petit kilomètre pour se hisser enfin sur le plateau de la Can de l’Hospitalet où la vue simultanée à 180° des massifs de l’Aigoual et du Lozère y est magique.

 
Un petit circuit est proposé autour de ce col accessible depuis ce lien

Route  impeccable, des prairies, un arbre, une Montjoie non loin du col des Faisses


Flux RSS 2.0 des commentaires.

1 commentaire »

 
  • Anonyme dit :

    Une superbe montée, tendue par moments mais faisable à son rythme.
    paysages des Cévennes fantastiques mais attention aux motos par beau temps
    Le village du Pompidou ponctue la montée entre deux types de pente
    Le plateau est bienvenu et ressemble à l’Aubrac
    A faire

 

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.