Baptêmes à la chaîne

Tranchée de Malons

Ah combien de fois me suis-je écarquillé les yeux sur les cartes numériques à traquer le moindre Col, Collet, Pas, Brèche voire Tranchée représenté à l’intérieur de mon territoire de chasse ?

Ah combien de sites ai-je visité pour appréhender toutes les facettes et toutes les subtilités de ce promontoire singulier, but ultime du cycliste montagnard, qui est à la fois, et par définition, le point haut de la route entre deux vallées, et le point bas sur la ligne de crêtes ?

Et voilà que mes modestes compétences acquises laborieusement devant l’écran se transforment en questionnements sur le bitume…

Certes j’y ai reconnu la plupart des cols répertoriés, encore que les panneaux soient là pour nous aider ! Mais quelques uns sont difficiles à détecter, tant la pente ou la dénivelée y est modeste, comme le COL DE TRAVILLARGUES.

Parfois c’est une variante appelée col de flanc, à laquelle on est confronté, les COLS DES CABONES et DE BES, trônant sur une ligne de crête en sont la parfaite illustration, ou bien même une simple TRANCHEE comme celle de MALONS, par exemple, pour ceux là, le repos tant attendu après l’obstacle est pour plus tard.

Enfin la présence du col n’est quelquefois pas du tout évidente à repérer, les COLS DE LA MATTE ou DE CHALSIO sont de ceux là.
Col de Matte
Retour sur le terrain, après tout c’est le but du jeu, et là surprise, nous voilà confrontés à un problème d’un autre genre, à des Obstacles à Vélo Non Identifiés, en clair de véritables cols non répertoriés !

Ajoutons aux 115 joyaux de l’inventaire officiel quelques jolies perles de plus, elles répondent en tous points au cahier des charges des plus stricts. Réhabilitons une poignée d’oubliés par les plus illustres des cartographes, avec l’œil averti du chasseur de cols, nous ne passerons pas à coté de quelques trophées de plus, en marquant une pause bien méritée en ces panoramas privilégiés.
Sur cette terre huguenote, jadis rompue aux sacrements furtifs, procédons ensemble à quelques baptêmes supplémentaires :

  • Commençons par celui qui me paraît être le plus évident, nous l’appellerons le col de SAINT ROMAN DE CODIERES : Situé entre Colognac et Sumène, il relie les vallées du Vidourle et du Récodier sur la D153, il se situe au pied de l’église du village acronyme, coincé entre la montagne de la Fage et la route de crête qui mène au COL DE LA PIERRE PLANTEE (Anciennement PIERRE LEVEE); vous ne pouvez pas le manquer.
  • col entre Vidourle et Récodier

  • La route D28 entre St Martin de Lansuscle et Ste Croix Vallée Française est hérissée d’obstacles naturels, elle permet de relier la vallée du Gardon de Ste Croix à celle du Gardon de St Martin de Lansuscle, et au détour d’une crête, non loin du point haut, vous passez bien un col de flanc, la pente et la vue vous le rappellent !
  • Sur la Corniche des Cévennes (D9), le village de St Roman de Tousque est posé sur la crête de la montagne, entre la vallée Borgne et la vallée Française, la petite route qui serpente depuis Saumane jusqu’au village, puis qui redescend vers Fez Roland appelée côte de Fobies, est bien une ascension de col, au moins autant repérable que celle qui vous hisse au COL DE SOLPERIERE sur la Can de l’Hospitalet.
  • Sur la Corniche encore, mais un peu plus à l’ouest, on rencontre la même configuration au village du Pompidou, c’est la D61 qui vous hisse du Pont Marès au Pompidou, puis qui vous permet de redescendre vers Pont Ravagers en vallée Française.
  • A la sortie de St Jean du Gard, direction Mialet sur la D50…. C’est un petit col que vous franchirez pour changer de vallée on délaisse celle du Gardon de St Jean pour rejoindre celle du Gardon de Mialet, juste avant la descente sur le pont des Abarines. Un col voisin du COL DE LAMIRA qui assure les mêmes fonctions à quelques hectomètres près à vol d’oiseau…

Ce panel n’a rien d’exhaustif, ce détail n’aura pas échappé à ceux qui crapahutent en Cévennes.
Alors chers confrères chasseurs de cols à vos montures pour de nouvelles découvertes…


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.