Le col de Pierre plate

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 30 – Altitude: 1015 m – Nombre d’ascensions: 2

Vue de l'ascension avec ses lacets, au dessus de la vallée du Tarn en amont des gorges

Une belle ascension pour monter sur le Causse Méjean, plutôt qu’un col tant il est difficile d’en repérer la présence sur place. Une deuxième montée plus symbolique, qui propose une balade sur ce superbe plateau calcaire :

  • Le Versant Est se prend de Florac, la sous préfecture de la Lozère, et siège du Parc National des Cévennes. L’ascension débute depuis la place principale, souvent animée, située au cœur de la ville. On quitte en quelques hectomètres l’agitation des rues commerçantes pour passer dans un quartier pavillonnaire qu’on quitte rapidement ( ? ) pour se retrouver sur une route sans trafic, après le cimetière.
    La pente est raide, seules les épingles peuvent être mises à profit pour reprendre son souffle. La vue se dégage rapidement pour finir par un panorama sur la vallée du Tarn.
    Quelques 6 km plus loin et 520 m plus haut on est au sommet !
  • Départ du COL DE COPERLAC pour ce versant Ouest. On grimpe vers Le Mas St Chély, typique hameau Caussenard, avec ses maisons couvertes en lauzes de calcaire. Puis c’est monte baisse sur le plateau. Les bosquets de pins noirs, et de vastes prairies plutôt arides constituent le décor. La route serpente entre les reliefs arrondis, usés par le temps.
    Il faut parcourir environ 18 km pour un dénivelé de 200 m pour atteindre notre objectif.

Dolmen


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.