Du Truel au Causse Méjean

Les gorges de la Jonte

Un petit passage dans les somptueuses gorges de la Jonte suivi d’une ascension extrême vers le Causse Méjean, puis d’une promenade réparatrice sur ce dernier pour boucler la boucle, ça vous tente ? Alors c’est parti :
Le typique village du Truel est niché au beau milieu, enfin au fin fond devrais-je dire, des gorges de la Jonte. depuis Meyrueis, une bonne quinzaine de kilomètres nous assurent un tranquille échauffement sur une route qui descend en suivant la rivière sur la gauche.

Petite route qui s'extrait du fond des gorges de la Jonte

On profitera de cette portion facile et bien chaussée pour détailler les sculptures naturelles géantes de calcaire, faites de main de maître par l’érosion et le temps.
Nous voilà au Truel, au pied des hostilités, on prend l’épingle à droite sur la toute petite route qui monte vers St Pierre des Tripiers, juste après la belle église romane du village.

Une charrette qui domine les gorges du Tarn

Quatre kilomètres d’ascension à 10% de moyenne avec des passages qui dépassent les 15%, voilà pour commencer.
La route est très limite tant au niveau du revêtement que de sa largeur, la prudence s’impose même en montée d’autant que le parapet laisse quelquefois à désirer…!
Au bout de quelques épingles on se surprend à survoler les lacets avalés avec difficulté. Avec le beau temps vous aurez sûrement la chance d’apercevoir quelques vautours qui tournoient au dessus des gorges; ils semblent attirés par les cyclistes…

Maison Caussenarde typique dans un champ d'herbe haute

L’arrivée sur le plateau est synonyme de répit, à une intersection on peut prendre à gauche direction La Bourgarié, pour reprendre une toute petite route. On poursuit une paire de kilomètres pour se hisser au sommet de la difficulté qui se situe au 7ieme kilomètre environ.
Enfin, c’est la descente sur le hameau du Bruel. Quelques panoramas sublimes, des hameaux de maisons caussenardes typiques, bref on en prend plein les « mirettes ». Il faut finir notre petit périple, deux solutions à l’intersection qui se présente: Soit on descend au fond des gorges du Tarn vers Les Vignes sur la gauche, soit on opte pour le COL DE RIEISSE et la poursuite de cette promenade sur le très beau Causse Méjean.


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.