Le col de Bantarde

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 73 – Altitude: 624 m – Nombre d’ascensions: 4

LE COL DE BANTARDE est situé dans les Cévennes méridionales, grosso modo, il sépare la vallée de la Salendrinque de celle du Vidourle, de nombreuses petites routes sillonnent le secteur, on peut ainsi compter au nombre de quatre les ascensions qui mènent au sommet.
L’arrivée à un carrefour sur une route bordée de châtaigniers peut laisser sur sa faim au niveau visuel, c’est donc à un spectacle itinérant, sur chacune des quatre ascensions, auquel on assiste :

  • L’ascension Nord depuis le bourg de Lasalle, me semble être la plus sympathique de toutes, mais c’est un avis personnel. Voyons cela en détail : Sortie de Lasalle depuis le pont neuf, qui n’a de neuf que le nom… direction Colognac, St Hippolyte du Fort.
    La route est très agréable car tout à fait étroite et abandonnée de la circulation, qualifions la pente de moyenne. Une paire de beaux virages et particulièrement raides, offrent un bel aperçu sur le chemin parcouru. La traversée de Colognac sera l’occasion d’avaler un tronçon plus plat, quelques clairières entre les châtaigniers agrémentent le parcours jusqu’à l’arrivée, soit 6,5 km et 344 m de dénivelé.
  • Le Versant Sud depuis St Hippolyte du Fort est très agréable tant il est varié. Début d’ascension en douceur en longeant les rives du Vidourle sur une route plate, large et bien revêtue. Au carrefour qui se présente au bout de deux kilomètres, on prendra à droite direction L’Église de Cros.
    Changement de décor immédiat : Dès la traversée du pont sur la rivière, la route devient étroite, rugueuse et pentue. des passages qui frôlent les 10% se présentent sur les quatre derniers kilomètres, puis c’est l’arrivée au carrefour du col.
  • Le versant Ouest démarre du hameau de Bouras, situé entre St Roman de Codières et Colognac, il s’agit du point bas du parcours.
    La route, tout au long des 7 km ne monte jamais beaucoup, on en profitera pour voir défiler la vallée du Vidourle sur sa droite jusqu’à l’arrivée, ambiance châtaigneraie assurée.
  • Le COL DU REDARES peut servir de point de départ pour le versant Est. Il s’agit de l’accès le moins difficile, La pente y étant indulgente tout au long de ses 7 km, nous partons d’un point haut ! Notons que les 5 premiers kilomètres sont inédits jusqu’au village de Colognac, et que les deux derniers sont communs avec le versant Nord décrit plus haut.

Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.