Le col de Faubel

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 10 – Altitude: 1285 m – Nombre d’ascensions: 3

Le col de Faubel est implanté au Sud-Ouest du massif de l’Aigoual entre les communes de Camprieu et de l’Espérou. Même s’il constitue un obstacle significatif, son altitude en atteste, il est quelque peu délaissé par les cyclotouristes. La cause principale est sa position sur une « bretelle secondaire » qui évite le passage par les cols importants qui constituent les jalons des ascensions vers le géant des Cévennes.

Alors profitez de l’occasion d’épingler ce col à votre palmarès en faisant un petit détour, lorsque vous ferez l’une des trois ascensions de l’Aigoual qui passent à proximité de notre obstacle :

  • L’ascension de l’Aigoual depuis Le Vigan via LE COL DU MINIER est une bonne occasion à saisir :
    Montez intégralement jusqu’au COL DU MINIER.
    C’est la partie la plus longue et la plus difficile de la montée. Arrivé au col, continuez encore en direction de l’Espérou. Arrivé à un carrefour, tout près du village, au lieu de prendre sur la droite, poursuivez en face direction Camprieu, Meyrueis. Il ne vous reste qu’un km sur une route qui ne monte pas beaucoup pour atteindre votre but.
    Ambiance station de ski dans le secteur avec les chalets « savoyards » disséminés dans les sapins et autres épicéas.
  • A l’opposé, c’est en venant de Meyrueis voire Camprieu dans le cadre de l’ascension de l’Aigoual par LE COL DE MONTJARDIN que vous pourrez rallier notre objectif. On quitte la route classique une paire de km après Camprieu en prenant à droite direction Le Vigan, COL DE FAUBEL. Cette ascension ne présente guère de difficulté si ce n’est la sortie de Meyrueis avec son « Bout de côte ». Il s’agit ensuite de s’affranchir d’une montée qui s’apparente à un faux plat.
  • Enfin la troisième option est l’ascension depuis St Jean du Bruel et la remontée des gorges de la Dourbie. Cette magnifique montée ne se quitte que dans les faubourgs de l’Espérou à hauteur du carrefour décrit dans la première ascension. Le final est identique.

On peut imaginer d’autres routes pour parvenir à notre but comme celle des gorges du Trévezel depuis Trèves, le passage par le COL DE LA SERREYREDE en partant de Valleraugue, etc. Ainsi, vous transformerez un col quelconque qui passe incognito, en un incontournable obstacle du secteur à faire absolument !


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.