Le col Santel

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 13 – Altitude: 1195 m – Nombre d’ascensions: 2

Une fois n’est pas coutume, je vous propose une petite visite guidée du Bleymard avant de s’attaquer à notre obstacle dont le point de départ se situe dans ce typique bourg cévenol.
En premier lieu vous ne pourrez pas passer à côté du Lot qui passe au nord de la vieille ville. Plus au centre, au pied de la ville historique, coule la Combe Sourde, à proximité du pont notez cette belle maison, merveilleusement réhabilitée en photo dans cet article.
En parcourant les vieilles pierres , vous tomberez forcément sur la maison « Peytavin » qui fait office d’hôtel de ville. Bon passons aux choses sérieuses :

L’ascension du col est en soi une formalité tant il est court, considérez-le comme un supplément au COL DES TRIBES, au COL DE FINIEL voire au COL DE LA LOUBIERE, tous trois situés autour du Bleymard. Deux versants sont tout de même accessibles, avec un petit passage sur chemin de terre qui assure la traversée du plateau reliant les deux options.

  • Le versant Nord débute dans le cœur du village, il suffit de prendre la rue qui monte en direction de la maison de retraite. D’abord bien raide, la pente s’adoucit peu à peu. en une paire de km on se retrouve au sommet d’un plateau dont le col est difficilement identifiable. La vue à l’Est et au Nord est enviable. N’hésitez pas à prendre le chemin de graves concassées qui vous permettra de descendre sur la vraie route de l’autre versant. Sur carte le col se situe au carrefour de chemins, à l’endroit même où le bitume refait son apparition.
  • Le départ de l’autre versant se situe sur la D20 en direction du Pont de Montvert, et du COL DE FINIELS. Après avoir passé le carrefour du hameau du Mazel, on peut apercevoir, sur la gauche, les vestiges d’une ancienne mine de plomb reconnaissable à sa structure en béton armé. Il s’agit de prendre la petite route qui passe au dessus de la mine. La montée est sèche sur une paire de virages, puis la route plus droite mène jusqu’au col. Une ascension anecdotique d’un gros kilomètre environ.

Voilà, un petit col dont l’intérêt est à l’image de la difficulté, à découvrir si vous ne passez pas loin, donc.


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2017 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.