Le col de Perjuret

N° d’ordre (sur cartes et tableaux site): 25 – Altitude: 1031 m – Nombre d’ascensions: 2

un panneau béton dans les herbes hautes

C’est un superbe col calé au Sud Est du Causse Méjean, il doit une partie de sa notoriété à la chute de Roger Rivière tombé dans la descente du versant Nord-Est un triste jour de juillet 1960.
Voyons en détail ses deux ascensions dont les niveaux de difficulté sont similaires :

  • Départ de Meyrueis, joli bourg touristique situé au bout des gorges de la Jonte entre Causse Noir et Causse Méjean. Un premier kilomètre moyennement pentu pour s’extraire du village, puis c’est un long faux plat sur une route qui longe le Causse en grignotant ses flancs de calcaire. Arrivé au hameau de Gatuzières, la route dessine quelques virages sur une pente qui devient celle d’un col…
    Le dernier kilomètre est plus facile, dans une large courbe on devine l’arrivée au km 11.4 et 349 m de dénivelée.
  • Le versant Nord Est débute véritablement aux Vanels, même si la remontée des jolies gorges du Tarnon depuis Florac peut s’avérer usante. On commence par trois bons kilomètres de montée facile jusqu’au village de Fraissinet de Fourques, on peut prendre de l’eau à la fontaine. Puis c’est un beau raidillon qui marque le début des vraies difficultés ponctué d’une paire d’épingles, enfin la pente redevient raisonnable. La stèle dédiée à R.Rivière se situe au milieu de la montée sur la gauche, à l’endroit même où il sortit de route. De larges virages avec en toile de fond le Causse et ses sculptures naturelles jalonnent l’ascension jusqu’au sommet au bout de 8.4 km et 371 m de dénivelée.

Stèle dans le col de Perjuret pour Roger Rivière ayant chuté ici même


Flux RSS 2.0 des commentaires.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.

Copyright © Vélo en Cévennes 2014 . Vélo en Cévennes est propulsé par WordPress et le thème Ani World. Rédaction : J-J. Travier.